En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres

Les conflits bars/riverains

L'activité nocturne des débits de boissons peut générer des nuisances sonores et des plaintes de riverains. Pour réguler les conflits entre établissements et habitants, la ville de Nantes s'est dotée de plusieurs outils en concertation avec les organisations professionnelles.

En pratique

Vous êtes gênés par un bruit anormal émanant d'un débit de boissons, faites appel à la brigade de contrôle nocturne qui viendra constater la nuisance et rappeler la réglementation en vigueur.

Contactez la ville de Nantes, en détaillant précisément les bruits perçus.

  • Par téléphone, Allô Tranquillité Publique : 02 40 41 99 99.
  • En ligne, sur le site de la Maison tranquillité publique.
  • Ou par courrier adressé à la Mairie de Nantes, à l'attention de Madame le Maire, 2 rue de l'Hôtel de ville, 44094 Nantes Cedex 1.

La Brigade de contrôle nocturne

Elle intervient du jeudi au samedi, de 21H00 à 5H00, sur appel (06 71 60 78 66 ou 06 30 07 76 93) ou suite à des courriers de plainte de riverains pour s'assurer du respect de la réglementation en matière de bruit, d'occupation du domaine public, de service d'alcool ou d'horaire de fermeture par les débits de boisson. En fonction de ses constats, des procès verbaux peuvent être dressés et des sanctions graduées peuvent être prises (du rappel à l'ordre verbal à la réduction des horaires d'ouverture) en commission municipale des débits de boissons.

La Commission Municipale des Débits de Boissons

Elle est composée des élus thématiques, des services de la Ville, de l'état ainsi que les organisations professionnelles traite principalement les plaintes et sanctions appliquées mais aborde également des questions d'ordre général sur le fonctionnement des établissements. Cette commission, au regard des informations sensibles ou confidentielles, n'est pas ouverte aux collectifs riverains et/ou cafetiers.

Privilégier une démarche de conciliation

Le dialogue reste le meilleur moyen d’apaiser un conflit complexe à long terme !
Une démarche de conciliation peut être proposée et orchestrée par la Ville en cas de conflit de voisinage complexe. Cette procédure formalisée, demandée et validée dans le cadre de la Commission, consiste à organiser une ou plusieurs rencontres entre le plaignant et l'établissement pour tenter de faire émerger des propositions communes pour améliorer la cohabitation.
Contactez la Maison de la Tranquillité Publique en composant le 02 40 41 99 99.

Rechercher un service, une démarche