En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres

Bien réagir en cas d'inondation

De quoi s'agit-il?

Plusieurs phénomènes peuvent être à l'origine d'inondations :

  • Le débordement de cours d'eau.
  • Le ruissellement d'eau pluviale : ce type d’inondation se produit lors d’épisodes de fortes précipitations ou pluies orageuses et est dû à une capacité d’infiltration des sols limitée (soit les sols n’absorbent pas les eaux assez rapidement car l’intensité des pluies est trop importante, soit les sols sont complètement saturés d’eau et les précipitations s’accumulent donc en surface).
  • La remontée de nappes phréatiques qui sont affleurantes dans certains secteurs.

L'exposition au risque d'inondation sur le territoire de Nantes Métropole

La Loire : la crue de 1910 est le dernier épisode d’inondation majeure de la Loire à Nantes.
La conjonction de fortes précipitations sur le bassin versant et de facteurs de « surcote » (marées, vent, pression atmosphérique…) a conduit à l’inondation du centre-ville durant 48 jours. Depuis, le lit de la Loire s’est creusé et les quais ont été surélevés. Il ne faut néanmoins pas exclure un possible risque d’inondation importante dans des conditions de très fortes pluies cumulées, de grande marée et de tempête.

La Sèvre Nantaise : grâce à la présence d’écluses entre Vertou et la confluence avec la Loire, la rivière n’est pas à l’origine de crues rapides sur le territoire Nantais. Son niveau reste néanmoins dépendant de la Loire dans laquelle elle se jette. Quelques habitations sont situées dans les zones exposées.

L’Erdre : le niveau de cette rivière est régulé par l’écluse Saint-Félix. Une inondation peut se produire en cas d'augmentation du niveau de la Loire. Elle toucherait alors essentiellement les quais et des voies, ainsi que des habitations (notamment dans le secteur de Port la Blanche).

Le Cens : depuis la construction d’une digue à Orvault, le risque d’inondation du territoire nantais par le Cens a fortement diminué. Jusqu’à maintenant, la digue a prouvé son efficacité, notamment lors de la crue du Cens en Janvier 2009.

La Chézine : ce cours d’eau connaît des débordements réguliers sur le secteur Nantais. Suite à de très fortes précipitations (souvent orageuses), les zones du bassin versant – très urbanisées – subissent une montée des eaux rapide.

Le Gesvres : ses crues sont relativement rapides mais de faible ampleur et de courte durée (de 24 à 48h). Cependant, elles peuvent entraîner l’inondation d’un tronçon du périphérique nantais (au niveau du boulevard Fleming) engendrant donc d’importantes difficultés de circulation.

Pour vous informer

Des cartes de vigilance météo et crues ont été conçues afin d'informer les Français, les pouvoirs publics et les acteurs de la gestion de crise en cas de risque de crues.
Consultez la carte de vigilance météorologique : http://vigilance.meteofrance.com/
Consultez la carte de vigilance crues : http://www.vigicrues.gouv.fr/ (uniquement pour la Loire et la Sèvre Nantaise).
Il existe quatre couleurs pour quatre niveaux de vigilance (vert : pas de vigilance particulière, jaune : soyez attentifs, orange : soyez très vigilant, rouge : une vigilance absolue s'impose).

Bons réflexes

Avant

Respectez les consignes de sécurité

consigne_mettez_vous_a_labri.jpg

consigne_fermez_tout.jpg

  • Mettez-vous à l'abri, sauf si les autorités et/ou les médias vous prescrivent une évacuation.
  • Fermez les portes, les fenêtres et obstruez les aérations à hauteur d'eau.
  • Couper l’électricité et le gaz pour éviter le risque d’explosion ou de court-circuit,
  • Déplacez les voitures stationnées sur les berges ou en zone susceptible d’être inondée.
  • Montez ou surélevez les meubles, les produits toxiques et vos objets de valeur.
  • Montez dans les étages sans utiliser l’ascenseur.
  • Prévoyez une lampe de poche, une radio, des couvertures, une trousse médicale de premiers soins, faites une réserve d'eau potable (1 à 2 bouteille(s) par personne) et de nourriture énergétique (céréales, fruits secs), vos médicaments quotidiens, un téléphone portable en cas d’urgence et munissez-vous de vos papiers administratifs importants (carte d’identité, passeport, permis de conduire, carnet de santé, livret de famille, papiers d’assurance…)

Pendant

consigne_ecoutez_la_radio.jpg

 

 

 

  • Écoutez la radio (France Bleu Loire Océan sur 101.8 FM) pour connaître la nature du danger, son évolution et les consignes à suivre.
  • En cas d'urgence (habitation inondée, difficulté d'évacuation d'habitants...), prévenez les sapeurs-pompiers au 18.

 

Rechercher un service, une démarche