En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres

Prévenir les intoxications au monoxyde de carbone (CO)

De quoi s'agit-il ?

Le monoxyde de carbone est un gaz invisible, inodore, toxique et mortel. Il est le résultat d’une mauvaise combustion, quelle que soit la source d’énergie : bois, gaz (naturel, butane, propane ou pétrole liquéfié), charbon, essence, etc.

Les inspecteurs de salubrité du secteur Hygiène du Pôle Protection des Populations interviennent lors du signalement (par les services de secours, les pompiers, SOS médecins, Gaz de France,...) d'une intoxication au monoxyde de carbone afin de réaliser l'enquête technique et environnementale sur les causes de "l'accident".

Par ailleurs, dans le cadre de la prévention des intoxications par le CO, les inspecteurs peuvent être amenés à réaliser des enquêtes techniques sur les installations présentant un risque signalé par des professionnels (plombiers, chauffagistes, syndics), par ENGIE, et parfois par des particuliers.

Pour en savoir plus, consultez le Règlement Sanitaire Départemental Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre du 3 février 1982

En pratique

Les effets

Maux de têtes, nausées, vomissements, sont les symptômes qui doivent alerter. Si ces symptômes sont observés chez plusieurs personnes dans une même pièce ou qu’ils disparaissent hors de cette pièce, cela peut être une intoxication au monoxyde de carbone. Dans ce cas, il est nécessaire d’aérer, d’évacuer le lieu et d’appeler les urgences en composant le 15 ou le 112. Ne réintégrez pas les lieux avant d’avoir reçu l’avis d’un professionnel.

Pour solliciter l'intervention des inspecteurs de salubrité, en cas de doute sur votre installation de chauffage, contactez Allô Tranquillité Publique  au 02 40 41 99 99.

Les moyens de prévention

Quelques gestes simples permettent d’éviter les intoxications au monoxyde de carbone :

  • Faites vérifier, avant chaque hiver, vos installations de chauffage et de production d'eau chaude par un professionnel,
  • Aérez au moins 10 minutes, tous les jours, tout en veillant à ne jamais boucher les entrées d’air,
  • N'utilisez pas pour vous chauffer des chauffages d’appoint en continu (ils ne sont pas raccordés à l’extérieur et doivent être utilisés dans des pièces ventilées) ou des appareils non destinés à cet usage (réchauds de camping, panneaux radiants, fours, braseros, etc.).

Pour en savoir plus, consultez le site du Ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre.

Rechercher un service, une démarche