En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres

Connaître la réglementation relative à l'amiante

De quoi s'agit-il ?

Des études ont établi que l'inhalation de fibres d'amiante présente des risques pour la santé. C'est pourquoi son utilisation est aujourd'hui interdite. Des mesures de prévention ont été également mises en place pour les structures existantes.
En effet, quand des matériaux contenant de l'amiante sont sciés, découpés, percés ou poncés ou quand ils se dégradent, ils libèrent des fibres microscopiques dans l'atmosphère. Celles-ci peuvent également provenir de flocages, calorifugeages et de faux-plafonds lorsqu'ils sont soumis à des courants d'air, des chocs ou des vibrations.

La présence de fibres d'amiante dans l'air d'un bâtiment dépend donc de deux conditions qui doivent être simultanément réunies :

  • la présence de matériau contenant de l'amiante,
  • une circonstance particulière, favorisant la libération des fibres.

En pratique

Le législateur a rendu obligatoire pour tout propriétaire d'immeubles bâtis, à la seule exception de ceux à usage d'habitation comportant un seul logement, d'effectuer un repérage de l'amiante. Le législateur a également défini les obligations des propriétaires ainsi que toutes les dispositions réglementaires relatives au diagnostic, au repérage et aux travaux liés à l'amiante.
Pour en savoir plus sur la prévention des risques liés à l'amiante dans les immeubles bâtis, consultez le Code de la santé publique Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre.

Rechercher un service, une démarche