Projet de prévention à la sécurité routière

Le 11 juin 2021, cinq classes de 4ème du collège de la Durantière ont pu s’initier au graff sur l’espace public : un temps fort du projet de prévention à la sécurité routière mis en place tout au long de l’année scolaire 2020-2021.

Ce projet, piloté par le service Mission Prévention de la ville de Nantes et le dispositif de médiateur à l’école de l’association Optima, en partenariat avec la Police Municipale, le collège de la Durantière ainsi que l’artiste street art nantais Nicolas Lloeil, fait suite à de nombreux constats de mise en danger des jeunes.
En effet, les sorties et les entrées dans les établissements scolaires sont des temps de vigilances importants pour les professionnels intervenant à proximité, qui doivent réguler ces comportements à risques. Le rodéo, l’utilisation du téléphone sur la voirie, les rassemblements sur la chaussée, la vitesse des véhicules sont des comportements de mise en danger des jeunes. Et le collège de la Durantière n’y échappe pas !

Plusieurs interventions ont été réalisées auprès des élèves de 4ème afin de les sensibiliser.
Tour d’abord, début janvier, a été animée l’exposition 13-18 « question de justice » (exposition interactive favorisant les échanges autour du cadre législatif et le système judiciaire relatifs au droit des mineurs). Le sujet de la sécurité routière a pu être amorcé au travers du rappel du cadre législatif et des comportements à risque.
Ensuite, des messages de sensibilisation et de prévention ont pu être réalisés par le département, acteur incontournable des questions de sécurité routière.
Enfin, les élèves ont pu s’initier à la pratique du graff et réaliser un pochoir mixant une image et un slogan permettant de faire réfléchir le lecteur.

Après avoir repéré les lieux où les comportements routiers étaient les plus à risque, les élèves ont pu réaliser un message de prévention à destination de l’ensemble des usagers de la route. A titre d’exemple, « si tu n’aimes pas les chansons tristes, baisse le son et fais attention » représentant un visage triste formé par des d’écouteurs. Ou encore « t’as fait une roue, te voilà sur deux ! » illustré d’un scooter sur sa roue arrière qui laisse apparaître sur le devant un fauteuil roulant. Un message percutant afin de prévenir de la dangerosité des rodéos urbain. Affiché sur l’espace public, le but est de faire réagir et de permettre une diminution des accidents de la route.
Ici, l’important était donc de rendre acteurs les élèves sur les questions de sécurité routière au travers la réalisation et la pose de messages de prévention sur l’espace public.

Les partenaires, dans cette dynamique de projet, ont émis le souhait de travailler ensemble autour de la question des violences physiques et verbales chez les jeunes, en lien avec le climat scolaire. Un projet que nous serons heureux de vous présenter en 2022 !